Benin

Burkina

Côte d'Ivoire

Gabon

Niger

Togo

Image
Le CAMPC projette la redynamisation de son centre

Le Directeur Général du Centre africain de Management des Cadres (CAMPC), Joseph Kaudjhis, a défini les grands objectifs de l'institution qu'il dirige, lors d'un déjeuner presse organisé ce mardi 30 octobre 2018, au siège de ladite structure, sis à l'université Félix Houphouët Boigny de Cocody.

Ce mardi a été un jour d'échanges entre la direction du CAMPC et plusieurs journalistes, sur le thème : « vision managériale du CAMPC : Enjeux, stratégies et perspectives à la lumière des nouveaux défis ».

C'est entouré de ses plus proches collaborateurs que Joseph Kaudjhis a révélé que le CAMPC s'est engagé dans un système de redynamisation, en vue de booster davantage la qualité de la formation professionnelle des cadres issus de la Côte d'ivoire et des cinq autres pays africains membres de cette illustre institution.

« Soucieux d'apporter à ses auditeurs une solide formation et une démarche professionnelle qui s'inscrit dans la durée, le CAMPC s'est, depuis le début de l'année 2018, engagé dans une série de réformes organisationnelles et structurelles », a déclaré le Directeur Général de ce Centre. 

Dans l'optique de perfectionner le CAMPC d'ici 2020, tout en s’accommodant aux exigences de la mondialisation des cursus, le patron de cette institution intergouvernementale, créée le 16 décembre 1975 à Kigali, a mis sur pied un certain nombre de stratégies qui ont favorisé des changements majeurs au sein du centre. « La mise en œuvre des action contenues dans ce plan stratégique a permis d'obtenir des résultats probants, qui attestent du renouveau profond dans lequel le CAMPC s'est engagé », a-t-il soutenu.

A la question de savoir la politique de cette institution relative à la formation et l’intégration des étudiants diplômés issus des universités de Côte d’Ivoire, Professeur Joseph Kaudjhis a indiqué que des mesures favorables et alléchantes ont été prises dans ce sens.

Notons que le CAMPC enregistre maintenant quatre décennies d'existence, a formé plus de 25.000 cadres africains et accompagné près 6000 entreprises et organisations.